Les secrets de la mémoire

La mémoire

Les secrets de la mémoire – ou des mémoires, pour être plus précis – ont été une source d’émerveillement depuis aussi longtemps que la réminiscence existe. Les anciens Egyptiens songeaient sur la mémoire. Les Grecs lui consacrèrent une déesse, Mnémosyne. L’orateur romain Cicéron stupéfia ses concitoyens avec la maîtrise qu’il en avait.

Jusqu’à ce que les scientifiques bénéficient d’une succession de percées dans la cartographie du cerveau – les CAT scans et IRMs d’abord, et plus récemment l’imagerie du tenseur de diffusion, la tomographie par émission de positons (PET scans) et l’IRM fonctionnel – notre compréhension de ce qu’est exactement la mémoire et comment elle fonctionne, relevait davantage de l’art que de la science, produit de conjectures et d’intuitions.

Il est généralement admis que la mémoire est la somme des processus biologiques et psychologiques qui permettent le codage, le stockage et la récupération des informations. Ses composantes sont multiples, des plus globales, telle la mémoire sensorielle, aux plus spécifiques, telle la mémoire des chiffres. Toutes les composantes de la mémoire sont intriquées. Leur activation implique généralement plusieurs modules répartis dans tout le cerveau, y compris le cervelet, et divers réseaux de neurones. les principales aires concernées sont le cortex - frontal, temporal, pariétal ou occipital -, l’hippocampe, le thalamus et divers gyrus (ou circonvolutions), tel le gyrus de Heschl. La définition et la classification des mémoires sont un domaine où les recherches abondent, mais il n’existe pas, pour le moment, d’”arbre généalogique” des mémoires admis par l’ensemble de la communauté des neuroscientifiques. Chaque composante de cette communauté n’ayant pas les mêmes objets d’étude (thérapie, linguistique, enseignement, etc.), les mêmes critères de classement ne sont pas forcément adoptés (Alain Lieury, Cerveau & Psycho 2011).

Le séminaire de formation

Les participants sont invités à découvrir les principales mémoires et les modules du cerveau qui les activent. Il ne s’agit pas d’un cours d’anatomie, mais plutôt d’une démonstration pratique et visuelle du fonctionnement des mémoires. Le formateur donnera également des exemples de performances exceptionnelles réalisées par des surdoués de l’apprentissage, afin de démontrer les potentialités d’une mémoire stimulée. Des exercices et des jeux de rôle permettront aux participants d’acquérir les outils nécessaires au développement de leurs propres capacités, et de prendre conscience de ce dont notre cerveau est capable avec un peu d’entraînement.

Participez à la prochaine conférence "Les secrets de la mémoire"